TRAITEMENT DE SURFACE

COLORAL divise ses techniques en deux catégories principales :

Techniques électrochimiques

Oxydations anodiques

 

L’oxydation anodique de l’aluminium ou éloxage est un processus électrochimique qui consiste à faire croître une couche d’oxyde poreuse et colorable à la surface de la pièce.

Cette couche possède des caractéristiques uniques :

  • Anti-corrosion, colorable (tout en préservant le caractère métallique), améliorant les propriétés mécaniques et tribologiques.

COLORAL distingue deux types d’oxydation anodique :

  • L’anodisation sulfurique décorative.
  • L’anodisation GL.

COLORAL pratique aussi l’anodisation du titane. La couche d’oxyde est limitée et a la propriété de se colorer intrinsèquement par diffraction de la lumière incidente, d’où une palette de couleurs limitée et une intensité en fonction de l’état de surface initial.

Conversions chimiques (Alodine)

 

COLORAL propose deux types de conversions. A savoir l’alodine 160/161 conférant une couleur jaunâtre aux pièces et l’alodine 400 de couleur neutre. Ces traitements permettent de protéger l’aluminium contre la corrosion tout en lui laissant sa conductivité électrique et sont compatibles avec les normes ROHS. Ces traitements sont également utilisés comme sous-couche avant peinture.

Techniques décoratives

Marquage Laser

 

Logos et textes peuvent être marqués sur pratiquement tous les matériaux. Le faisceau laser enlève une partie de la matière, la visualisation étant faite par contraste.

Cette technique est fréquemment utilisée pour l’aluminium anodisé et coloré, en enlevant la couche d’oxyde colorée, le contraste du marquage couleur alu sur fond coloré est excellent.

Ce procédé utilisant des fichiers informatiques (ex. DXF, Illustrator…), les clients de COLORAL peuvent transmettre facilement ce qu’ils souhaitent marquer. De ce fait la personnalisation et la sérialisation d’objets devient accessible sans trop d’investissement.

Sérigraphie

 

Procédé permettant l’impression de logos ou de textes par dépôt d’encres, épargnes et laques par écrans ouverts sélectivement par insolation.

  • Impressions dans la couche, le marquage est non palpable.
  1. Aluprint  : Dépôt d’encre de diverses teintes dans la couche d’oxyde.
  2. Epargne sélective  : Introduction sélective de colorants par capillarité dans la couche d’oxyde.

La sérigraphie permet d’une part des impressions plus grandes, et d’autres part des impressions également sur pièces cylindriques.

Tampographie

 

Procédé permettant l’impression de logos ou de textes par transfert d’un cliché à la pièce par un tampon.

  • Impressions dans la couche d’oxyde, le marquage est non palpable.
  1. Aluprint  : Dépôt d’encre de diverses teintes dans la couche d’oxyde.
  2. Epargne sélective  : Introduction sélective de colorants par capillarité dans la couche d’oxyde.
  • Impressions en surépaisseur. Dépôt de laques diverses sur la couche d’oxyde, le marquage est palpable.

Sablage / Microbillage

Le principe est basé sur l’utilisation d’une force vive utilisée à frapper la surface de la pièce; la particule ainsi projetée laisse une trace. La somme des milliers de traces laissées sur la pièce donne l’aspect final, c’est-à-dire régulièrement mat.

photo stefano iori